Derniers lauréats du Fritz Stolz-Preis:

En 2018 les thèses de doctorat suivantes ont été récompensées :

Rafaela Eulberg: Neue Orte für die Götter. Lokalisierungsdynamiken von Hindu-Praxis in der Schweiz im Kontext der sri-lankisch tamilischen Diaspora (Université de Lucerne)

Aurore Schwab: L’émergence de la norme internationale sur le "crime d’honneur" dans la perspective de l’histoire des religions. Une analyse du discours onusien (Université de Genève)


En 2017 les travaux de Master suivants ont été récompensés :

Mirjam Aeschbach: #WhatBritishMuslimsReallyThink: Exploring the Negotiation of Religious and National Identity on Twitter (Université de Zurich)

Daniela Stauffacher: "In this place we are very far away from God." Zur Rolle von Religion im Jungle von Calais (Université de Zurich)


En 2016 la thèse de doctorat suivante a été récompensée :

Philipp Hetmanczyk: Begräbnispraxis in China zwischen 'Wirtschaftsrationalität' und 'Verschwendung': Ökonomische Bewertungen von Religion im Kontext von Religionspolitik und Religionstheorie (Université de Zurich)


En 2015 le travail de Master suivant a été récompensé:

Carla Hagen: Black Madonna Enacted – Die schwarze Madonna von Einsiedeln im Zentrum der Verehrung von Benediktinern, Jenischen und Tamilen (Université de Berne)


En 2014 la thèse de doctorat suivante a été récompensée :

Stephanie Gripentrog: Anormalitätsdiskurse. 'Psychologie' und 'Religion' in der europäischen Religionsgeschichte des 19. und frühen 20. Jahrhunderts (Université de Bâle)


En 2013 les travaux de Master suivants ont été récompensés :

David Atwood: Die Religion der Anderen. Eine Analyse religionsbezogener Afrikadiskurse zwischen 1860 und 1920 (Université de Bâle)


En 2012 les thèses de doctorat suivantes ont été récompensées :

Florence Pasche Guignard: De quelques représentations de figures féminines en transaction avec des dieux. Exercice d'exploitation thématique différentielle en histoire des religions (Université de Lausanne)

Andrea Rota: L'enseignement religieux de l'Etat et des communautés religieuses. Une étude sur la présence publique des religions en Romandie et au Tessin (Université de Fribourg)


En 2011 les travaux de Master suivants ont été récompensés :

Jonas Heller (Université de Bâle): Gesetz Ohne Gott : Die Ambivalenzen am Grund des Naturrechts in der Folge seiner Säkularisierung

Stefan Nadile (Université de Fribourg) : Trost aus dem Jenseits – mit den Toten den Tod überwinden. Eine religionswissenschaftliche Analyse einer "alternativen" Trauerbewältigungsmethode am Beispiel des spiritistischen Mediums Pascal Voggenhuber